Les cubes sensoriels

Bonjour à tous !

J’espere que vous allez bien!

Aujourd’hui je vous présente mes nouveaux petits cubes sensoriels.

Idéal pour l’éveil de bébé, il sont réalisés à l’aide de différentes matières tel que du minkee tout doux, du Skaï craquelé, de la toile de coton simple et enduite et du velours côtelé.

Pour la préhension, le cube possède des petites oreilles et un anneau en bois fixé à un elastique.  Ce dernier pourra être mâchouillé par bébé pour soulager ses gencives.

Differents galons sont fixés à différents endroits comme du galon elastiqué, du sergé, des galons serpentines et brodés.

Une fermeture à glissière est fixée sur une des faces du cube.

Les yeux et le nez sont sécurisés et les moustaches sont brodées.

Un grelot est inséré au centre du cube.

Dimensions : 14 cm environ.

 

À très bientôt !

Publicités

Les bloomers … 

Salut à tous ! 

Comme vous avez pu le comprendre le thème principal des mois à venir sera la layette … 

Notre mini-nous étant prévu pour le début du mois d’août je n’ai pas pu résister à faire quelques bloomers! 

Pratique et léger, il peut se porter avec un petit body, un tee shirt ou simplement pour cacher la couche. 

Les bloomers sont réalisés en toile de coton, la taille et le tour de cuisse sont elastiqués pour donner un joli effet bouffant. 

À très bientôt ! 

Mobile musical …

Salut tout le monde !

J’espere que vous allez bien !

Aujourd’ hui je partage avec vous ma dernière création, un mobile musical ! 

Il est réalisé en minkee et les yeux sont brodés. La musique que joue lalune est  « la valse d’Amélie ». 

Le lien en satin est suffisamment long et permet de suspendre la lune n’importe où. 

Très doux il peut également être placé dans le berceau de bébé. 



À bientôt ! 

Les petites barboteuses…

Salut à toutes et à tous!

Aujourd’hui je vous présente les petites barboteuses, idéales pour l’été, elles sont entièrement réalisées en coton.

Des boutons pression en plastique sont placés sur les bretelles, afin de faciliter le passage de tête et au niveau de l’entrejambe pour changer la couche de bébé sans avoir à le déshabiller entièrement.

Le tour de cuisse est elastiqué pour donner un effet bouffant.

Le haut est bordé d’un biais pour la version non réversible.

Barboteuses réversibles…

 

À très bientôt !

La baleine de Colombie

Salut à tous !

Je viens aujourd’hui vous présenter un projet qui me tient énormément à cœur…
Il y a deux ans de cela, avec mon ami,  on s’envolait pour ce magnifique pays qu’est la Colombie.

Lors de notre périple nous avons décidé de passer par le Pacifique dans l’espoir d’apercevoir les baleines.

Il faut savoir qu’elles arrivent tous les ans dans le Pacifique colombien, aux alentours du mois de juillet, fuyant le froid de l’hiver au Pôle Sud pour partir à la recherche d’eaux plus chaudes.

Les eaux tropicales de Colombie permettent que les baleines puissent mettre bas.

Nous avons eu la chance extrême de partir sur une petite « lancha » avec moins de dix autres personnes et d’assister pendant plus de deux heures à un spectacle magnifique ! Pouvoir admirer des baleines à bosses à moins de quelques mètres ! Nous avons dû en croiser une bonne douzaine, leurs souffles, leurs plongeons, les stries sur leurs peaux et cette impression de pouvoir les toucher en tendant simplement le bras .

Ce fut un moment unique et magique!

Et bien évidemment, il m’était impensable que le premier « grand compagnon » de notre mini-nous à venir soit autre chose qu’une majestueuse baleine de Colombie !

Elle mesure 75 cm au total, elle est réalisée en velours ras bleu nuit et en laine bouclée blanche. Les yeux sont sécurisés et le rembourrage est en polyester traité.

Et sans oublier la superbe illustration réalisée par Ma petite sœur ❤ .

IMG_0526

À très bientôt !

Baby Girl !

Salut à tous !

Aujourd’hui je vous montre mes dernières petites créations… toutes petites créations…

Parce que quand ta super cops attend une petite princesse, tu te mets à la layette!!

Un petit nid d’ange en coton zébré et lainage rose pâle …

Des petits tee-shirts manches longues avec des petites culottes assorties…

Et des petites jupettes en jeans et un petit haut en maille Milano avec un petit transfert …

 

Et la touche finale … les petites étiquettes …

img_0513

Summer is coming…. Soon….

Salut à tous!

Voici un petit moment  nous n’avons pas écrit, ma chère comparse et moi même … Mais nous sommes toujours là!

En cette journée estivale, où le thermomètre affichait 25 degrés cet après midi, je voulais vous présenter deux de mes petites créations du moment et presque de saison…

image

Le haut est réalisé dans un crêpe de polyester des coupons de Saint-Pierre, cette matière est juste géniale, légère, fluide et la couleur est vraiment top !

Le col en V est bordé d’une pièce de tissu,  le même utilisé pour  mon sac boho, auquel j’ai rajouté un passepoil gansé d’or.

Jadore ce top! À porter au printemps comme en été.

 

Le le short est mon premier test de délavage de jean… plutôt concluant, malgré l’odeur infecte que dégage l’eau de javel mélangée à de l’eau chaude…  Autant vous dire que dans mon appart , même avec les fenêtres ouvertes, on se serait cru à la piscine municipale !!

La matière vient toujours des coupons de Saint-Pierre , leger et stretch, cette même matière m’avait également servie à réalisé une petite robe en jean’s en taille 4 ans.

Voici le jean avant délavage. Ne sachant pas encore comment finir le bas, je n’ai pas réalisé d’ourlet avant la décoloration.

Pour la décoloration, j’ai plongé mon short dans une bassine d’eau comportant un volume d’eau de javel pour quatre volume d’eau chaude.

Je l’ai laissé tremper environ une heure, en le remuant à peu près toutes les cinq minutes afin que la décoloration soit homogène. Une fois bien décoloré, je l’ai mis en machine à 60 degrés, histoire de bien de maltraité la matière… Qui est soit dit en passant, bien résistante !

Le bas du short est ressorti tout effiloché, mais étant trop long je ne l’ai pas laissé tel quel. J’ai apporté quelques modifications, j’ai remonté l’entrejambe qui était trop basse, j’ai placé des rivets aux points de tractions des poches afin de les renforcés et j’ai mis le bouton et fait la boutonnière.

Pour la finition du bas j’ai opté pour des revers. Et pour une jolie finition, j’ai plaqué une galon sur les coutures côtés.

 

Bon week end prolongé à ceux qui ont cette chance, mais surtout bon courage à tous les autres !

See you !

La jupe culotte

 

La jupe culotte est apparue au début du 20 ème siècle, elle fut imaginée par le libérateur des femmes, Monsieur Paul Poiret, celui qui nous décorseta mesdames…

« Le vêtement type se compose d’une sorte de large pantalon en satin souple tombant jusqu’aux pieds, sur lequel une jupe est harmonieusement drapée. Tantôt la jupe, à peine fendue, ne laisse apercevoir que l’extrémité inférieure du pantalon et l’on a presque l’illusion d’une robe ordinaire. Tantôt la jupe, simplement serrée aux chevilles, s’arrondit en amples bouffants. Tantôt, plus osée, elle s’ouvre sur les côtés, assez haut pour provoquer les regards indiscrets. L’art de disposer les étoffes, d’en régler les plis et les chutes, permet des combinaisons multiples. Elles n’ont de limite que la convenance et le goût. »

La jupe culotte fut réadaptée et revisitée au fil du temps…

J’ai le souvenir de la jupe culotte, je devais avoir 10 ans… Le mix entre la coquetterie de la jupe et le confort du short …

Une chose qui pour moi, est primordiale, c’est d’être bien dans mes vêtements, je les aime amples mais pas bouffants, « loose » mais féminins, piqués à mon mec mais faut pas abuser quand même….

Unes de mes préférées sur Pinterest …

image
http://www.nellyrodilab.com/creative-culture/jupe-culotte.html
image
http://www.nellyrodilab.com/creative-culture/jupe-culotte.html

.

image
http://www.nellyrodilab.com/creative-culture/jupe-culotte.html

 

Je me suis donc lancée dans la création d’une jupe culotte. À première vue rien de compliqué.

J’ai réalisé ma première jupe culotte dans un sergé de coton beige. J’ai repris les détails de la ceinture de la troisième photo.

J’ai donc coupé ma jupe culotte dans la largeur de la lisière.

Le moyen de fermeture s’effectue par une fermeture à glissière invisible de 15 cm. La taille est terminée par un rempli de 10 cm. Afin de résorber l’ampleur j’ai réalisé quatre plis. Deux sur le devant et deux sur dos que j’ai fixés à l’aide des passants.

Pour réaliser ce type de pièce il est préférable d’utiliser une étoffe souple et fluide… Ce qui ne fut pas le cas de mon sergé, trop droit et trop lourd. Premier essaie raté… Mais rien ne se perd, je l’ai coupé en jupette qui sera idéale pour le printemps qui commence à pointer le bout de son nez…

image

Je me suis donc remise au travail … Cette fois-ci j’ai utilisé une toile de polyester noire ( pour changer …), fluide et légère.

J’ai réalisé le même modèle, j’ai uniquement rajouté un passant sur chaque côté afin de mieux maintenir ma ceinture.

Deuxième Proto approuvé! À porter avec un chemiser coloré et une paire d’escarpins,  un débardeur court et une paire de sandales ou un tee-shirt et une paire de baskets.

Cette fois-ci ce fut la troisième option …

 

 

 

À bientôt !

 

La sacoche zebrée

Bonjour, bonjour,

Ça fait un petit moment que je n’avais rien posté et il y en a une qui va être contente que je m’y remette. C’est bien entendu la rosa rose qui me l’a bien fait remarquer.

Donc voila aujourd’hui je vous présente la sacoche zébrée. Assez grande pour emporter son ordinateur, ses dossiers de boulot ou même ses cours si on fait toujours des études.

Elle est en simili cuir souple et la doublure en coton, sa anse amovible est en ruban de coton doublée agrémentée de petites fantaisies.

Dans son intérieur rose, on retrouve une poche plaquée comme dans la majorité de mes créations.